• Home
  • Catégorie : Cycle 2

Une après-midi intergénérationnelle à l’EHPAD St Benoît : Partage, Joie et Découverte

Au cœur d’une démarche éducative centrée sur la sensibilisation à la différence et au handicap, les élèves de CE1 de Saint Jean XXIII ont vécu une expérience enrichissante à la Maison St Benoît, une maison de retraite empreinte de chaleur humaine et de bienveillance. Cette après-midi intergénérationnelle, placée sous le signe du partage et de la découverte, a été vécue comme un moment de complicité et de bonheur.

Une rencontre empreinte de convivialité :
Accueillis avec une chaleur indéfectible par les résidents, les élèves ont rapidement été immergés dans un univers où les générations se mêlent harmonieusement. Dès leur arrivée, ils ont été conviés à participer à une série d’ateliers sportifs, offrant ainsi l’opportunité de tisser des liens et de découvrir les talents insoupçonnés des résidents.

Partage artistique et émotion :
Le moment fort de cette après-midi a été la présentation par les élèves d’une danse sur la chanson « Le coach » de Soprano. Dans une ambiance de partage et de joie, les jeunes ont pu exprimer leur créativité artistique tout en captivant l’attention bienveillante de leur public. Cette interaction a été l’occasion pour les résidents de partager leurs émotions et leur appréciation, créant ainsi un véritable échange d’énergie positive.

Détente et transmission :
Après l’effort, le réconfort ! Autour d’un goûter offert par la Maison St Benoît, les participants ont eu le plaisir d’écouter des histoires issues du livre « Avant la télé » d’Yvan Pommaux. Ce moment de détente et de convivialité a permis aux générations de se retrouver autour de récits intemporels, renforçant ainsi les liens intergénérationnels et la transmission du savoir.

Cette après-midi à la Maison St Benoît a été bien plus qu’une simple rencontre entre différentes générations. Elle a été l’occasion pour les élèves de l’école Saint Jean XXIII de mieux comprendre et d’apprécier les personnes âgées, tout en leur apportant, à leur échelle, de la joie et du bonheur. Cette expérience restera comme un exemple vivant de partage, de solidarité et de richesse humaine.

Pour aller plus loin :

Echange intergénérationnel

Le tournoi d’échecs académique de Grenoble : L’école Saint Jean XXIII brille malgré les défis

Le récent tournoi d’échecs académique qui s’est tenu à Grenoble a été un événement captivant, où les esprits stratégiques et les compétences tactiques ont été mis à l’épreuve. Dans cette compétition acharnée, l’école Saint Jean XXIII a su se distinguer, se hissant fièrement à la quatrième place malgré les nombreux défis rencontrés en chemin. De plus, l’école a eu l’honneur de voir son meilleur joueur masculin et sa meilleure joueuse féminine briller sur l’échiquier, démontrant ainsi la diversité et l’excellence de son équipe.

Défis et détermination

Le tournoi d’échecs académique de Grenoble a été le théâtre de compétition intense, avec la participation d’écoles venues de toute la région. Malgré un niveau de concurrence élevé, l’école Saint Jean XXIII a su relever le défi avec détermination. Les élèves ont fait preuve d’un engagement sans faille, combinant habilement leur savoir-faire stratégique à une résilience remarquable face à l’adversité.

Un podium mérité

La quatrième place obtenue par l’école est le fruit d’un travail acharné et d’une préparation minutieuse par notre professeur d’échecs Didier Wantier. Chaque partie jouée a été l’occasion pour les élèves de démontrer leur talent, leur perspicacité et leur esprit d’équipe. Leur performance exceptionnelle témoigne de leur engagement envers le jeu d’échecs et de leur volonté de représenter dignement leur école.

Les étoiles montantes

Au-delà du classement, l’école Saint Jean XXIII a également eu l’honneur de voir deux de ses élèves se distinguer individuellement. Le meilleur joueur masculin et la meilleure joueuse féminine de l’école ont brillé sur l’échiquier, faisant preuve d’une maîtrise impressionnante du jeu et d’une détermination sans faille. Leur performance remarquable est un témoignage de leur talent exceptionnel et de leur engagement envers l’excellence.

Une communauté unie par le jeu

Le tournoi d’échecs académique de Grenoble a été bien plus qu’une simple compétition. Il a été l’occasion pour les élèves, les enseignants et les supporters de se rassembler autour d’une passion commune pour le jeu d’échecs. Dans un esprit de camaraderie et de fair-play, les participants ont partagé des moments de joie, d’excitation et de camaraderie, renforçant ainsi les liens au sein de la communauté éducative.

Malgré les défis rencontrés, les élèves ont su faire preuve de détermination, de talent et d’esprit d’équipe pour se hisser à la quatrième place du classement. Leur performance exceptionnelle, combinée à celle de leur meilleur joueur masculin et de leur meilleure joueuse féminine, témoigne de l’excellence et de la diversité de l’équipe d’échecs de notre école.

Pour aller plus loin :

Tournoi d’échecs de fin d’année

Soeur Sara, l’héritière inspirante de Soeur Emmanuelle, éblouit l’école Saint Jean XXIII

La tradition humanitaire et l’engagement envers les plus démunis ont toujours été des piliers de l’éducation à l’école Saint Jean XXIII. Récemment, un événement remarquable a illuminé les couloirs de notre institution alors que Soeur Sara, la digne héritière de l’illustre Soeur Emmanuelle, est venue partager son message inspirant avec les élèves. Son dévouement envers les chiffonniers du Caire à travers l’association Opération Orange a profondément touché la communauté scolaire, laissant une empreinte indélébile dans les cœurs et les esprits de tous ceux qui ont eu le privilège d’assister à cette rencontre marquante.

Soeur Emmanuelle et son héritage:
Soeur Sara incarne l’esprit altruiste et la détermination infatigable qui ont caractérisé son illustre prédécesseur, Soeur Emmanuelle. Reprenant le flambeau de cette icône humanitaire, elle poursuit avec passion son œuvre au service des plus démunis, notamment des chiffonniers du Caire. Son engagement indéfectible envers ces communautés marginalisées a fait d’elle une source d’inspiration pour des milliers de personnes à travers le monde, et son passage à l’école Saint Jean XXIII a été l’occasion pour les élèves de découvrir la force transformatrice de la compassion et du dévouement.

L’événement à l’école Saint Jean XXIII:
Lors de sa visite à l’école Saint Jean XXIII, Soeur Sara a captivé l’auditoire par sa présence empreinte d’émotion et de sincérité. À travers des messages poignants et des témoignages personnels, elle a partagé son expérience auprès des chiffonniers du Caire, mettant en lumière les défis auxquels ils sont confrontés au quotidien, mais aussi la force et la résilience qui les animent. Son message simple mais profond a résonné avec les élèves, les invitant à réfléchir sur le sens de l’empathie et de la solidarité dans leurs propres vies.

Le geste de générosité:
En reconnaissance de son engagement admirable, les élèves de l’école Saint Jean XXIII ont exprimé leur gratitude envers Soeur Sara de différentes manières. Des cadeaux symboliques ont été offerts pour témoigner de l’admiration et du respect de la communauté scolaire envers cette figure inspirante. De plus, un geste significatif a été posé avec le don du bol de riz à l’association Opération Orange, contribuant ainsi à soutenir les initiatives humanitaires menées par Soeur Sara et son équipe auprès des chiffonniers du Caire.

L’impact sur les élèves:
La venue de Soeur Sara à l’école Saint Jean XXIII a été bien plus qu’un simple événement. C’était un moment de rencontre et d’échange qui a profondément marqué les esprits des élèves. En découvrant le travail remarquable de cette femme d’exception, les jeunes ont été inspirés à cultiver un esprit de compassion et de service envers les autres, faisant ainsi écho aux valeurs fondamentales prônées par notre école.

La visite de Soeur Sara à l’école Saint Jean XXIII restera comme un moment de grâce et d’inspiration. Son dévouement envers les chiffonniers du Caire et sa passion pour la justice sociale ont touché le cœur de la communauté scolaire, laissant un héritage durable de compassion et d’altruisme. En honorant son travail et en s’engageant à soutenir ses initiatives humanitaires, les élèves ont témoigné de leur volonté de suivre ses pas et de contribuer positivement au monde qui les entoure.

Pour aller plus loin :

Partenariat avec l’Opération Orange

 

Accueil de Léa en classe de CE1-CE2

Depuis ce lundi 11 mars, nous accueillons Léa, professeure des Ecoles en formation. Durant ces deux premiers jours, elle a pris le temps de faire connaissance avec chacun des enfants. Elle a aussi observé notre manière de travailler et répertorié nos différents outils pour pouvoir commencer à mettre en place des séances d’apprentissage dès jeudi. Elle a aussi entendu parler de notre projet associant le sport avec l’air comme élément pour cette période.
Tout est réuni pour que chacun de nous soit disponible pour l’aider à cheminer dans sa formation.
Nous remercions parents et enfants pour leur collaboration durant les 4 semaines de sa présence.
En tant que tutrice de Léa, Mme Robino-Rizet restera à ses côtés pour que tout se passe bien comme nous avons pu le vivre précédemment avec notre stagiaire Margot.

La formation à tous les âges est toujours présent dans l’ADN de notre école.

Des cours d’escrime pour tous les élèves avec le maître d’armes Raoul

L’école Saint Jean XXIII se distingue par son engagement envers le développement global de ses élèves. En plus des matières académiques, nous proposons des activités enrichissantes pour élargir les horizons des jeunes esprits. Parmi ces activités, les cours d’escrime dirigés par le maître d’armes Raoul se révèlent être une expérience unique et captivante, capturant l’imagination des élèves.

Raoul, maître émérite dans l’art de manier le fleuret, partage sa passion à chaque leçon. Son expérience et sa pédagogie adaptée aux enfants permettent aux élèves de développer des compétences physiques et mentales tout en s’amusant. L’escrime ne se limite pas à une simple activité physique ; elle incarne également des valeurs essentielles telles que le respect, la concentration et la discipline.

Les cours d’escrime ne sont pas simplement une introduction au maniement de l’épée. Ils offrent une occasion unique aux élèves de découvrir l’histoire et la culture qui entourent cet art ancien. L’intégration de l’escrime dans le programme scolaire offre de nombreux avantages aux élèves de primaire. En plus de développer la coordination, la flexibilité et la force physique, l’escrime renforce également la concentration et la prise de décision rapide. Ces compétences se répercutent positivement sur la réussite scolaire et la vie quotidienne des élèves.

La sécurité est au cœur des préoccupations lors des cours d’escrime. Les élèves apprennent à manier le fleuret de manière responsable, renforçant ainsi la confiance en soi et le respect des règles. Les équipements de protection appropriés et les directives strictes de Raoul garantissent un environnement d’apprentissage sûr et stimulant.

Les retours positifs des parents et des enseignants soulignent l’impact positif de ces cours d’escrime sur le bien-être général des élèves.

Ces leçons ne sont pas simplement des exercices physiques, mais une aventure qui stimule le corps, l’esprit et l’imagination des élèves. Grâce à ce cycle complet, l’école Saint Jean XXIII démontre une fois de plus son engagement envers l’épanouissement global de ses élèves, faisant de l’apprentissage une expérience riche et mémorable en complément des apprentissages développés en classe.

Visite de la caserne des pompiers de Chambéry

Ce jeudi 1er février, les élèves de CE1 CE2 ont eu la chance de visiter la caserne des pompiers avec Damien sapeur-pompier qui leur a consacré beaucoup de temps et de patience. Après un moment théorique pour s’initier à un bon appel si besoin, les enfants ont vu des situations de feu en virtuel et ont donné l’alerte pour de faux.
Par chance, les camions sont tous revenus d’intervention et petits et grands ont pu voir plusieurs véhicules et même ceux spécialement équipés pour des incendies dont le plus gros et sa nacelle.
Quelle excitation collective !
MERCI à Damien Chaffardon, parent d’élèves de l’école.

Ceci peut vous intéresser :

Découverte du SDIS par les CM1

Les élèves de CP ont fêté l’épiphanie

Les élèves de CP de la classe d’Emilie ont réalisé de belles couronnes pour l’épiphanie lors de la galette des rois. Cette activité a permis de travailler de nombreuses compétences

La préparation de la galette des rois a impliqué des activités sensorielles comme la manipulation de la pâte, l’odeur des ingrédients, et la dégustation finale. Cela a permis d’aider les enfants à développer leurs sens et à mieux comprendre le lien entre les ingrédients.

La manipulation de la pâte, la découpe et la décoration des couronnes ont permis de développer des compétences motrices fines. Ces activités ont contribué au développement de la coordination œil-main.

La cuisine implique des mesures et des quantités précises. En participant à la réalisation de la galette, les élèves ont développé leur compréhension des concepts liés aux mesures et aux quantités, ce qui a des applications pratiques en mathématiques. C’est aussi une activité de groupe. Les élèves ont appris à travailler ensemble, à se partager les tâches et à coopérer pour atteindre un objectif commun. Cela a favorisé le développement des compétences sociales et relationnelles. La décoration des couronnes a offert une occasion d’expression artistique. Les élèves ont pu laisser libre cours à leur créativité en choisissant les couleurs, les formes et les motifs pour personnaliser leurs couronnes. La réalisation de la galette des rois a été l’occasion d’explorer et d’apprendre sur les traditions culturelles associées à cette pratique, en particulier sur l’Épiphanie. Cela a pu élargir la perspective des élèves sur le monde qui les entoure. Les élèves ont pu aussi ressentir de la fierté en créant quelque chose d’artistique de leurs propres mains. La dégustation de la galette et le la création des couronnes a permis de passer un très bon moment ensemble.

Présentation du 4L Trophy et de l’engagement solidaire 2024

Dans le cadre du projet annuel de l’école et du partenariat avec l’association des Bobets de la Mécanique, nos élèves ont rencontré ce jeudi d’Hiver de jeunes étudiants participant au 4L Trophy 2024. L’objectif de cette matinée a été de faire connaissance, de découvrir les engagements et la solidarité que ces jeunes qui souhaitent s’associer avec l’association Les Enfants du Désert dans le cadre du Rally-Raid.
Une quantité remarquable de fournitures scolaires a été récoltée ce temps de l’Avent grâce à vous.
Très grand merci.

Défi photos Décembre 2023 (avec Fanny)

En ce temps de l’Avent, les enfants de cantine de la GS-CP au CM2 ont compté les jours jusqu’au vacances de Noël en s’illustrant lors de leur traditionnel « défi photos ».

Quotidiennement, ils se sont amusés à réfléchir, échanger leurs idées, coopérer et se mettre en scène pour répondre à des thèmes comme « selfie d’amis », « toucher les étoiles », « enguirlandés », « Noir et Blanc » (d’après R. DOISNEAU), ou « un bisou ». Ce fut l’occasion de partager de très bons moments dans une ambiance de bonne humeur générale et, pour certains, la première fois qu’ils osaient prendre la pose avec leurs camarades.

Le résultat de leur défi est affiché sous le porche de l’entrée principale de l’école, leur permettant ainsi d’apprécier celui-ci ensemble dans la joie de ces fêtes de fin d’année.

Félicitations et JOYEUSES FÊTES À TOUS !!!

Fanny